Ethique

Adhérente de la fédération française de sophrologie, je me suis engagée formellement à respecter le code éthique et déontologique conçu par cette institution, et qui correspond parfaitement à mes valeurs. Il garantit au futur élève un travail sérieux, dont les principes sont essentiels sont :

  • Respect de la personne dans sa dignité, sa liberté, son intimité, ses convictions et ses valeurs morales et existentielles, ainsi que dans la diversité de ses croyances personnelles,
  • Réalité objective : Le sophrologue n'enseigne et ne propose que des techniques sophrologiques qu'il maîtrise. Le préalable à tout exercice de la profession de sophrologue est un entraînement régulier et une connaissance parfaite de la théorie et méthodologie sophrologique. Tout sophrologue se doit de bien connaître ses propres limites professionnelles. Il s'engage à ne pas intervenir sur des sujets qui ne relèvent pas de ses compétences professionnelles, et se doit d'orienter son élève vers un autre praticien (psychothérapeute, psychologue, médecin ou psychiatre) si cela s'avère nécessaire.
  • Confidentialité et anonymat : Le sophrologue s'engage à respecter le secret professionnel et la règle de confidentialité. Il s'engage également à informer les groupes dans lesquels il intervient de la règle de confidentialité que tout élève doit respecter.


Lien : http://www.federation-sophrologie.org