développer sa confiance en soi

« Oublie tes peurs et aie confiance, tu peux plus que tu ne le crois !! »   Anonyme

Ludivine, 17 ans, en terminale, travaille dur et révise ses cours, mais a tout oublié dès qu’elle se retrouve devant sa feuille blanche au moment du contrôle…

Mathys, 14 ans en 3ème, perd tous ses moyens dès qu’il s’agit de prendre la parole en cours…

Charles, 7 ans, a du mal à se concentrer. Il est agité en classe et a toujours peur de mal faire…

Chloé, 10 ans, a souvent mal au ventre et des migraines, surtout avant d’aller à l’école…

Qui a dit que le temps de la jeunesse est une période heureuse d’insouciance ?  Sans aller jusqu’à la phobie scolaire, nombre de jeunes ou d’enfants, comme Ludivine, Mathys, Charles ou Chloé ressentent du stress, voire de l’anxiété, dans leur vie de tous les jours.

Que ce soit pour apprendre à gérer ses émotions, à maitriser le stress, faciliter les apprentissages et la concentration ou développer l’estime de soi pour dépasser les blocages, la sophrologie est un excellent moyen d’aider les enfants, les jeunes ou les adultes à faire face à leurs difficultés.

Apprentissages (scolaires) et estime de soi

Les enfants vivent aujourd’hui dans un monde agité. Pour certains, les journées sont aussi
longues et fatigantes que celles des adultes…

Le stress n’épargne personne. Cependant, on constate un accroissement avec l’entrée à l’école : le stress de la performance. Si cette tendance se manifestait auparavant vers 15-16 ans, lors du choix de l’orientation scolaire, elle semble se déclarer de plus en plus tôt, dès l’arrivée au collège voire même au primaire. Si un stress modéré peut jouer un rôle positif dans le développement de l’enfant, un stress répété ou chronique peut avoir des effets dévastateurs.

Des situations qui peuvent paraître insignifiantes à l’adulte sont tout autant sources de stress pour l’enfant. Il peut s’agir d’un camarade un peu violent à l’école, d’un adulte trop autoritaire, d’une pression quotidienne avec des phrases comme « ne fais pas ci, ne fais pas ça » ou « dépêche-toi ». La rentrée à l’école est un changement particulièrement important. Habituellement, la famille s’émerveille de toute nouvelle acquisition de l’enfant. Quand il arrive à l’école, il est confronté au fait qu’il n’est pas forcément le meilleur partout. Il lui faudra un temps pour comprendre ce changement et l’accepter.

Certains enfants ont de réelles difficultés dues à de l’agitation, de l’hyperactivité, à des comportements d’opposition voire de provocation. D’autres sont inhibés, timides, anxieux. Certains ont du mal à fixer leur attention et n’arrivent pas à rester concentrés…

Ces situations peuvent atteindre l’estime de soi, ce qui nuira à l’acquisition des connaissances et des compétences…

Gérer le stress des examens

Le stress engendre des réactions physiologiques qui augmentent autant les possibilités physiques que psychologiques et intellectuelles ; vigilance, mémoire, créativité … sont améliorées. On parle alors de « stress positif ». Mais un excès de stress engendre des réactions contraires à l’objectif de départ. De même, l’excès de trac peut entraîner les mêmes phénomènes et paralyser complètement l’élève ou la personne qui y est confrontée.

Gérer le trac ou le stress, c’est connaître les moyens qui nous permettent d’être suffisamment stimulés pour être au mieux de nos possibilités sans en subir les conséquences. Ludivine ne passe son bac que dans quelques mois, mais il est temps qu’elle se prépare pour être au top le jour J.  La gestion du stress lui apprendra à connaitre ses réactions et à modifier ses comportements pour réagir au mieux le jour de l’examen.

Accompagner les enfants et les adolescents

La sophrologie s’adapte à l’âge de chacun.

Pour les plus jeunes, des exercices ludiques leur apprendront à prendre conscience des sensations corporelles, des émotions, et à développer leur sentiment de sécurité, leur concentration ou confiance en eux.

Pour les plus grands, les exercices de relaxation les aideront à se recentrer et trouver en eux les ressources de confiance et de mobilisation de leurs connaissances et compétences.

Pour tous, exercices de respiration et métaphores ou visualisations aideront à (re)prendre le contrôle de leur corps et de leur mental…

Le jeune peut, à l’intérieur de lui, retrouver le calme et l’harmonie, garder conscience de sa valeur, réagir. De la même façon que l’on apprend à se laver les mains ou à ranger, il s’approprie des outils de relaxation faciles et adaptés et apprend à les utiliser à bon escient. Et surtout, il sait vite repérer les signaux d’alarme de son corps et réagir.

La sophrologie s’adresse à tous les plans : physique, émotionnel et mental.

Peu à peu, les relaxations proposées amènent le jeune à puiser en lui des solutions, à connaître mieux ses ressources. Il se sent responsable de lui et devient plus autonome.

La sophrologie, c’est quoi ?

La sophrologie est une technique de développement personnel et de relaxation qui, en stimulant les ressources des individus, favorise leur épanouissement. Elle peut être utilisée comme une technique de mieux-être, de connaissance de soi et de développement personnel.
En associant relaxation, respiration, exercices corporels et visualisation positive, la sophrologie nous apprend à retrouver l’équilibre en maîtrisant le stress et les émotions.

Pour qui ?

La sophrologie s’adresse à tous : enfant (à partir d’environ 4 ans), jeune, adulte, senior…

La sophrologie propose :

  • de découvrir les bienfaits de la relaxation,
  • d’apprendre à respirer consciemment pour gérer ses émotions,
  • de vivre plus positivement son corps grâce à des mouvements dynamiques adaptés,
  • d’être plus serein afin de pouvoir envisager un futur plein de ressources.

La sophrologie permet de :

  • développer la relation à soi et améliorer la relation aux autres,
  • développer nos capacités à gérer le stress et les émotions,
  • préparer des évènements importants (naissance, examens, évènement sportif, artistique et/ou professionnel…),
  • aider à traverser des crises de la vie (maladie, deuils, licenciements, séparations….),
  • répondre à certains troubles psychosomatiques (digestifs, cutanés, du sommeil, alimentaires…),
  • vivre notre quotidien de façon plus harmonieuse.

Pour les enfants :
Coordination, concentration, défoulement, canalisation de l’énergie…

La sophrologie, en apprenant à gérer l’inévitable stress de la vie, contribue au maintien de notre équilibre.

Et pourquoi pas des interventions à l’école ?

Que ce soit par des séances de sophrologie ou des méditations « pleine conscience », la relaxation s’invite de plus en plus à l’école, au collège ou au lycée….

Laisser un commentaire